Flux RSS

Flux RSS

Accueil
Accueil   >   Membres   >   Chercheurs CNRS

RAMADIER Thierry

Directeur de Recherche CNRS en psychologiePhoto Thierry Ramadier
Chercheur associé au Centre de recherche en aménagement et développement (CRAD) Université Laval, Québec, Canada

Axes de recherche

Mots-clés : Représentations socio-cognitives de l’espace géographique, lisibilité sociale de l’espace, mobilité géographique, replacement (socio-spatial), position sociale, position spatiale, position cognitive.

Choix de publications

Ramadier, T. (2017). Adjustment to geographical space and psychological well-being, in Ghozlane Fleury-Bahi, Enric Pol & Oscar Navarro (Eds.), Handbook of environmental psychology and quality of life research, Berlin, Springer, pp. 291-307. (ISBN 978-3-319-31414-3)

Ramadier, T., Enaux, C. (2016). Socio-cognitive accessibility to places, In Pierre Frankhauser et Dominique Ansel (eds.), Deciding where to live - An interdisciplinary approach of residential choice in social context, Berlin, Springer, pp.71-91

Πετροπούλου Κ., Ραμαντιέ Τ. (επιμέλεια) (2016). Αστικές Γεωγραφίες. Τοπία και καθημερινές διαδρομές. Αθήνα. Καπόν.  256 σ. ISBN 978-960-6878-96-1 [Petropoulou C., Ramadier T. (dir.) (2016). Géographies Urbaines. Paysages et itinéraires quotidiens, Athènes : Kapon, 256 p.]

Borja, S. Courty, G., Ramadier, T. (2015). Les mobiles sont-ils tous motiles? Critiques et questions autour de la motilité et de son capital, In Vincent Kaufmann, Emanuel Ravalet et Elodie Dupuit (dir.), Motilité et mobilité : mode d’emploi, Neuchâtel, Editions Alphil – Presses universitaires suisse, pp.197-233.

Borja, S., Courty, G. Ramadier, T (2015). Mobility, In Élisabeth Lambert-Abdelgawad et Hélène Michel (dir.), Dictionary of European Actors, Brussels, Larcier, pp. 257-260.

Dias, P., Ramadier, T. (2015). Social trajectory and socio-spatial representation of urban space : the relation between social and cognitive structure, Journal of Environmental Psychology, 41, 135-144.

Borja, S., Courty, G., Ramadier, T. (2014). Trois mobilités en une seule ? Esquisses d’une construction artistique, intellectuelle et politique d’une notion, EspaceTemps.net. [http://www.espacestemps.net/articles/trois-mobilites-en-une-seule/]

Depeau, S., Ramadier, T. (2014). Approche contextuelle des variations de la notion d’environnement en psychologie, In Dorothée Marchand, Sandrine Depeau et Karine Weiss (dirs.), L’individu au risque de l’environnement. Regards croisés de la psychologie environnementale, Paris, In Press, pp. 41-60.

Depeau S., Ramadier, T. (2014). Une psychologie environnementale critique est-elle possible ?, In Dorothée Marchand, Sandrine Depeau et Karine Weiss (dirs.), L’individu au risque de l’environnement. Regards croisés de la psychologie environnementale, Paris, In Press, pp. 113-143.

Borja, S., Courty, G., Ramadier, T. (2013). « Mobilité » : la dynamique d’une doxa néolibérale, Regards Sociologiques, 45-46, 5-10. [http://www.regards-sociologiques.com/images/numeros/2013/RS45-46_2013_Borja-Courty-Ramadier]

Borja, S., Courty, G., Ramadier, T. (2013). De la valorisation de la mobilité à la domination par la mobilité ou comment la mobilité dit, fait et dispose l’individu, Regards Sociologiques, 45-46, 101-110. [http://www.regards-sociologiques.com/images/numeros/2013/RS45-46_2013_Borja-Courty-Ramadier-2.pdf]

Depeau, S., Ramadier, T. (dir.)(2011). Se déplacer pour se situer : Places en jeu, enjeux de classes, Presses Universitaires de Rennes, Collection Géographie sociale, 193 p. [introduction: www.pur-editions.fr/couvertures/1319184525_doc.pdf]

Ramadier, T. (2009). Capital culturel, lisibilité sociale de l’espace urbain et mobilité quotidienne, In Française Dureau et Marie-Antoinette Hily (Eds.), Les mondes de la mobilité, Presses Universitaires de Rennes, collection Essais, pp. 137-160.

Ramadier, T (2007). Mobilité quotidienne et attachement au quartier : une question de position ?, In J-Y. Authier, M-H. Bacqué, F. Guerin-Pace (dir.), Le quartier : Enjeux scientifiques, actions politiques et pratiques sociales, Paris, La Découverte, collection « Recherche », Chapitre 10, pp. 127-138.

Ramadier, T.; Bronner, A-C. (2006). Knowledge of the environment and spatial cognition: jrs as a technique for improving comparisons between social groups, Environment and Planning B: Planning and Design,33, 285-299.

Ramadier, T. (2004). Transdisciplinarity and its challenges: The case of urban studies, Futures, 36 (4),423-439.

Choix de Communications

Dias , P. Ramadier, T. (2016). L’importance des trajectoires sociales dans l’élaboration des représentations : le cas des représentations socio-spatiales, 13ème conférence internationale sur les représentations sociales : épistémologies de la vie quotidienne, Palais du Pharo, Marseille 14-17 septembre 2016.

Ramadier, T. (2014). Le replacement socio-spatial : la mobilité quotidienne comme facteur de ségrégation sociale par l’espace géographique, Colloque APERAU 2014 « Villes à vivre: Le quotidien métropolitain entre ancrage et mobilité », UQUAM, Montréal, 27-28 mai 2014.

Borja, S., Ramadier, T. (2013). Parler de mobilité a-t-il des effets sur les significations de la migration ?,  Colloque international « Abdelmalek Sayad, migrations et mondialisation, Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC), Oran, Algérie, 21-22 mai 2013.

Borja, S., Courty, G., Ramadier, T. (2012). Éléments de construction intellectuelle et politique de la mobilité. Une catégorie socio-spatiale au service du pouvoir, colloque « Espace et rapports sociaux de domination : chantiers de recherche », Université Paris-Est-Marne-la Vallée, France, 20 et 21 septembre 2012.

Ramadier, T. (2011). L’accessibilité socio-cognitive des espaces urbains, 11ème colloque du groupe de travail MSFS « Mobilité spatiales et ressources métropolitaines : l’accessibilité en questions », Grenoble, France, 24 et 25 mars 2011.

Enseignements

  • LICENCE III « ségrégations dans la ville » (UFR Sciences Sociales de l’Université de Strasbourg) : 6 heures

  • MASTER II PSAUME (UFR Sciences sociales de l'Université de Strasbourg) : 9 heures
  • MASTER I et II GE (UFR de Géographie de l'Université de Strasbourg) : 30 heures

  • MASTER II « Psychologie, environnement et menaces sociales » (UFR de psychologie de l’Université Paris-Descartes) : 4 heures