Flux RSS

Flux RSS

Accueil
Accueil   >   Membres   >   Post-doctorants

SMOLINSKI Jan

Chercheur postdoctoral en sociologie

Projet NAStras : Le Numérique au service de l'Alimentation saine et durable à Strasbourg et dans le Bas-Rhin

Résumé : Les technologies numériques offrent aux consommateurs de nouvelles modalités d’accès aux informations sur les produits. La surabondance des dispositifs numériques informationnels relatifs à l’offre alimentaire et à la mise en relation des producteurs et des consommateurs engage à décrypter les contenus de ce déploiement pléthorique pour en interroger les effets sur les modes de production et de consommation. Au niveau local, le consommateur, en attente de symétrie informationnelle, est confronté à une offre d’indications abondante, fragmentée, parfois discordante et peu maîtrisée qu’il accommode dans un processus décisionnel souhaité économe en attention. Parmi les dispositifs numériques mis en marché, les producteurs et acteurs intermédiaires doivent sélectionner comme porter de nouveaux outils à ajuster avec pertinence à leurs besoins et à intégrer à leurs pratiques. Dans ce contexte, le projet vise à répondre à la question suivante : à quelles conditions les outils numériques permettent-ils (a) la valorisation des productions agricoles locales et durables (b) la meilleure information des consommateurs et leur meilleur accès à ces produits ? Plus précisément, il s’agit : (1) de recenser et caractériser les dispositifs numériques déployés sur le territoire de l’EMS et du Bas-Rhin ; (2) de faire une analyse critique de leurs forces et faiblesses (usages et impacts sur les consommateurs et producteurs, produits et modes de productions valorisés, fiabilité des données) ; (3) d’évaluer l’influence de ceux-ci sur la relation entre producteurs et consommateurs ; (4) de formuler des recommandations aux producteurs, consommateurs et autorités.

Dossier OSCAHR : ICI

Mots-clés : Usages – Innovations – Marchés – Dispositifs numériques – Traces numériques – Alimentation – Culture – Mobilité – Approche pragmatique

Projets de recherche

 1) Projet européen Geowine (2009-2011) relatif au développement d’un système géotraçabilité/authentification du vin, et anticipation d’une directive de la Commission européenne.

Tavail universitaire pré-doctoral

Contribution sociologique au projet par la réalisation d’une enquête qui interroge la valeur commerciale (pour les professionnels et consommateurs) d’un code bidimensionnel. Test d’un dispositif technique de géotraçabilité de vignobles gersois, analyse de la propension des consommateurs à accepter un étiquetage informatif innovant, modalités d’appropriation de ce même étiquetage. Partenaires : coopérative gersoise Plaimont, école d’agronomie de Toulouse, Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT), laboratoire de recherche en économie (LEREPS) et unité de recherche en sciences humaines et sociales (CERTOP) de Toulouse, Chambre de Commerce et d’Industrie du Gers, société Prooftag (Montauban) spécialisée dans l’authentification des produits.

2) Projets R&D Serious Game Reserach Lab (2012-2013) relatif aux serious games (dispositifs d’apprentissage par le jeu) dont Mecagenius (atelier virtuel en génie mécanique) et 3DVOR (3D Virtual Operating – outil de gestion des risques en bloc opératoire).

Chargé d’études

Contribution sociologique au projet par l’examen de l’introduction d’un dispositif de formation fondé sur la disposition au jeu des apprenants. Analyse de l’appropriation du dispositif dans sa teneur pédagogique, éventualité d’une « double captation » suscitée par le pouvoir de séduction du serious game et par l’attraction qu’exerce une filière utilisant des dispositifs d’apprentissage novateurs. Partenaires : SGRL et l'entreprise KTM Advance, partenaires des 12 institutions signataires du Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) qui réunit des chercheurs et des ingénieurs issus de disciplines transverses (informatique, génie mécanique, santé, sociologie, psychologie et didactique), 5 établissements d’enseignement impliqués dans l’expérimentation.

3) Projet DIGCON (2013-2016) relatif aux enseignements génériques sur l’utilisation d’Internet via des terminaux mobiles

Travail de recherche doctorale

Terrains concernés : les pratiques mobiles numériquement accompagnées chez de jeunes adultes ; les scannages – par les consommateurs – de QR-Codes informatifs apposés sur des produits alimentaires ; le suivi – par des dispositifs numériques et de géolocalisation – des modalités d’exploration d’un site touristique par des visiteurs de la ville d’Albi. Partenaires : la société toulousaine Unitag (marketing mobile), les départements de sociologie et d’informatique de l’INU J.-F. Champollion d’Albi, le LabEx SMS, Toulouse - Jean Jaurès, le projet DIGCON réunit des chercheurs italiens, suédois et français et les disciplines de marketing, informatique et sociologie .

4) Résidence en musée – ministère de la Culture (2019-2020) relative à une réflexion menée au musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye (MAN) sur l’organisation des espaces d’accueil et du parcours muséal.

Chargé d’études - résidence jeune docteur

Contribution sociologique au projet par accompagnement d’une réflexion sur les modalités d’organisation du futur espace d’accueil et du parcours muséal. Étude des discours et pratiques des visiteurs et des personnels du site. Test d’un dispositif de médiation culturelle numérique (modélisation 3D) intégré à un parcours de visite. Partenaires : le MAN, la start-up Opuscope (technologie Minsar utilisée), la plateforme de marketing mobile Unitag, le réseau (à destination des professionnels de l'archéologie et des musées) ArchéoMuse.

Choix de publications

-Articles

Cochoy, F., Couret, F., Lachèze, A., Smolinski, J. (2010). L’étiquetage interactif du vin : vers un self-packaging ?, Sciences de la société, 80, 94-110.

Cochoy, F., Smolinski, J. (2016). Traces et espaces de consommation : une socio-géographie numérique de l’usage des QR-codes, Netcom, 30 (1-2), 61-80.

Calvignac, C., Smolinski, J. (2017). Prescrire un itinéraire touristique via la médiation d’un « écrit d’écran », étude de l’« architexte » d’une application mobile dédiée à la visite d’Albi, Communication, 34(2).

Calvignac, C., Smolinski, J. (2017). Explorer le monde avec application, contributions numériques à la fabrique d’un parcours touristique, Revue d’anthropologie des connaissances, 11(4), 677-711.

Smolinski, J., Calvignac, C. (2017). Effets de l’usage d’une application mobile sur l’exploration touristique du centre historique d’Albi, Netcom, 31(3-4), 519-548.

Calvignac, C., Smolinski, J. (2019). How can the use of a mobile application change the course of a sightseeing tour? A question of pace, gaze and information processing, Tourist Studies, Sage.

Smolinski, J. (2021). Un musée qui conjugue les temps composés, Antiquités nationales, 50/51, 140-153.

-Chapitres d’ouvrages

Cochoy, F., Smolinski, J. and Vayre, J.-S. (2016). From marketing to “market-things” and “market-ITing”: Accounting for technicized and digitalized consumption, in Czarniawska, B. (ed.), /A Research Agenda for Management and Organization Studies/, Chapter 3, Publisher : UK Edward Elgar, 26-37.

Cochoy, F. and Smolinski, J. (2017). From the logs of QR-code readers. A socio-log-y of digital consumption, in Cochoy, F., Hagberg, J., Petersson McIntyre, M and Sörum, N. (eds.), /Digitalizing consumption/, London and New York, Routledge, 225-245.

-Recension

Smolinski, J. (2011). Consommer et protéger l’environnement. Opposition ou convergence ? Barrey, S. and Kessous, E., (eds.), Sciences de la société, Dossiers Sciences Humaines et Sociales, 82, 185-186.

-Communications scientifiques :

Lelardeux, C., Lagarrigue, P., Galaup, M., Heutte, J., Segons, F., Smolinski, J. (2013). « Serious game: Evaluation kaléidoscopique ? », Colloque international Games for Change Europe 17-18 juin 2013, Paris.

Smolinski, J. (2014). « De la mise en marché à l’usage d’un dispositif pédagogique innovant, l’étude de cas du serious game Mecagenius », Workshop du 4 et 5 juin 2014 - « Les serious games pour quels usages? », Université Jean-François Champollion, Albi.

Smolinski, J. (2014). « La mobilité équipée numérisée, un univers marchant et marchand révélé par captures d’écran », Séminaire PragmaTIC : « Usages du téléphone en mobilité. Les TIC font connaître des mutations importantes à la mobilité. Qu’en est-il ? », 17 avril 2014, Université Toulouse Jean Jaurès, Toulouse.

Smolinski J. (2014). « La ville comme laboratoire d’une expérience touristique équipée, ou comment générer des traces aptes à rendre compte d’un processus décisionnel construit chemin faisant », LabEx SMS Atelier Ethnographie des associations sociotechniques « Traces et données numériques : mise au travail de ces matériaux ou objets d’étude », 10 décembre 2014, Université Toulouse Jean Jaurès, Toulouse.

Cochoy, F., Smolinski, J., Vayre, J.-S. (2015). Séminaire SHS3G, Medialab, Sciences Po Paris, 28 mai 2015.

Calvignac, C., Smolinski, J. (2016). « Mise en application(s) d’une découverte équipée du monde », 14e séminaire Marsouin, GIS Marsouin fédération des équipes bretonnes de Sciences Humaines et Sociales, Douarnenez, 26 et 27 mai 2016.

Smolinski, J. (2016). « L’hybridation entre corps et smartphone en espace de mobilité, à l’aune d’une offre numérique mise en applications(s) », XXe congrès de l’AISLF, Montréal, 4 au 8 juillet 2016.

Smolinski, J. (2016). « Mise en application(s) d’une découverte équipée du monde », 15e colloque du GT Mobilités Spatiales, Fluidité Sociale (MSFS), Champs-sur-Marne (Marne-laVallée), 8 et 9 novembre 2016.

Smolinski, J. (2019). « Catégoriser des mobinautes à l’heure de mobilités marchandes protégées », 8e congrès de l’AFS Classer, déclasser, reclasser Aix-en-Provence, 27 au 30 août 2010.

Smolinski, J. (2021). « La médiation numérique au musée d’Archéologie nationale : une manière d’accorder les temps et les espaces », 5e journées de rencontres du réseau ArchéoMuse, conférences en ligne, 2 juillet 2021.

-Valorisation :

Cochoy, F., Smolinski, J. et Vayre, J.-S. (2014). « QR-code et usage marketing des “Big Data” : pratiques et enjeux », conférence invitée, AREVADE, Association régionale des entreprises de vente à distance et de e-commerce en Midi-Pyrénées, 13 novembre 2014.

Calvignac C., Smolinski J. (2014). « La sérendipité comme grille de lecture des itinéraires touristiques », La nuit européenne des chercheurs, 26 septembre 2014, Albi, Espace des Cordeliers.

Smolinski J. (2015). « Regard sociologique porté sur les usages marchands en mobilité physique numérisée », Usages marchands en mobilité physique numérisée, Innovation IT Day, 3 juin 2015, Centre des Congrès Diagora (Toulouse Labège).

Smolinski, J., Calvignac, C. (2016). Présentation de poster « Prescriptions, usages et détournements d’une application mobile », Fête de la science, 14 octobre 2016, Université Toulouse-Jean Jaurès.

Smolinski, J. (2017). « Numérique, mobilité et pratiques marchandes », 20e édition de la mêlée numérique, Le festival de l’homo numericus, 23 septembre 2017, Quai des savoirs, Toulouse.

Enseignements

Institut National Universitaire Jean-François Champollion – Albi

Introduction à la sociologie – 1ère année de Licence – 63 heures – 2012/2015

D.I.C.E – Documentation Information Communication Expression – 1ère année de Licence – 84 heures – 2012/2014

Sociologie des sociétés contemporaines – 1ère année de Licence – 50 heures – 2014/2015

Université Toulouse – Jean Jaurès

Sociologie accompagnement professionnel de l’étudiant 1 – 1ère année de Licence – 25 heures – 2015/2016

Les auteurs fondamentaux de la sociologie – 2ème année de Licence – 75 heures – 2016/2018

Initiation à l’enquête de terrain en sociologie – 1ère année de Licence – 50 heures – 2016/2017

Sociologies critiques de la modernité – 3ème année de Licence – 125 heures – 2016/2019

Être étudiant, devenir sociologue – 1ère année de Licence – 37,5 heures – 2017/2019

Institut Supérieur Couleur Image Design (ISCID) – Montauban

Sociologie des usages – Master 1 – 12 heures – 2018/2019

École d’ingénieurs IDEN Yncréa Ouest

Introduction à l’économie – 3ème année – 32 heures – 2020/202