Flux RSS

Flux RSS

HÛ Grégory

Docteur en science politique
Chercheur associé à SAGE (CNRS-UMR 7363)
Chargé d’enseignement (Universités Paris-Dauphine et Strasbourg) et de recherche

Maison Interuniversitaire des Sciences de l'Homme – Alsace
5, allée du Général Rouvillois
CS 50008
67083 Strasbourg cedex
gregory.hu@unistra.fr

Sujet de thèse

Les roses déracinées. Transformation du recrutement du personnel socialiste : des logiques sociales aux logiques politiques (Fin XIX-2012)

Thèse soutenue à l'Université de Strasbourgle 25 septembre 2014. L’Université ne délivre plus de mention.

Jury:

Yves Deloye, Professeur de Science Politique, Science Po Bordeaux (Directeur de thèse).

Hélène Michel, Professeur de Science Politique, Sciences Po Strasbourg, Université de Strasbourg (Directrice de thèse)

Eric Agrikoliansky, Maître de conférences HDR, Université de Paris-Dauphine

Bertrand Geay, Professeur de Science Politique, Université de Picardie Jules Verne

Frédéric Sawicki, Professeur de Science Politique, Université Paris 1-Sorbonne

Résumé:

La thèse entreprend d’examiner les transformations du recrutement du personnel politique socialiste de la fin du XIXe siècle à 2012 en établissant le passage d’une logique sociale à une logique politique du renouvellement des élus et cadres partisans à partir des années 1990. Sur la base d’une enquête de terrain croisant plusieurs méthodes (entretiens, observations, archives et base de données prosopographiques), cette recherche montre, dans une première partie, les filières sociales de renouvellement du personnel politique socialiste de la fin du XIXe siècle jusqu’en 1990. En changeant de jeu d’échelle, la seconde partie révèle la dévaluation des ressources des groupes mobilisés en 1971 (enseignants laïcs et catholiques de gauche) à partir des années 1990. Enfin, la dernière partie s’attache à démontrer en quoi la réévaluation des ressources politiques et partisanes transforme le recrutement et renouvelle le capital politique des élus.


Axes de recherche

Mots-clé : partis politiques, transformations de l’activité politique, militantisme, action collective, syndicats enseignants, JOC, CFDT, organisation internationale, OCDE

Choix de publications

« Attentes, ententes et mésententes. Une analyse locale des relations entre partis politiques et mouvements sociaux » (avec Clément Desrumaux), In Dechezelles Stéphanie et Luck Simon, Partis politiques et mouvements sociaux à la croisée des approches : interdépendances, transformations et traits communs, PUR, 2011

« Histoire d’une technique électorale : le Parti socialiste et les découpages électoraux (1905– 1986) » (avec Blaise Magnin et Thomas Marty), Cahiers de Recits, 2010, varia

« Le secrétaire de section est il un militant comme les autres », L'OURS recherche socialiste, Hors série n°46-47, janvier-juin 2009

Choix de Communications

2015 : Congrès des associations francophones de science politique. La professionnalisation du personnel politique local : l'exemple des candidats aux élections législatives et cantonales du PS français (1988-2012)

2013 : Congrès de l’Association Française de Science Politique. Constitution et désagrégation d’une élite partisane locale : les réseaux enseignants et le PS dans le Cambrésis (1930-2010).

2011 : Séminaire de recherche "territoires et pouvoirs" au CERI. La territorialisation des institutions partisanes : le cas des Etats décentralisés (Espagne, France, Royaume-Uni) (avec Juan J. Torreiro)

2009 : Journée d’étude du Comité d’histoire parlementaire et politique : « les élections locales sous la Vème République » au Sénat. « La construction des victoires socialistes dans le Bas-Rhin : une dynamique essentiellement strasbourgeoise »

2007 : Journée d’études : Sociologie des socialistes français au CERAPS. « L’apprentissage d’un rôle partisan : le secrétaire de section ».

Enseignements

Sociologie politique ; politique comparée ; méthodes des sciences sociales ; sociologie de l'opinion politique ; séminaire de sciences sociales ; encadrement de TER...