Flux RSS

Flux RSS

Accueil
Accueil   >   Membres   >   Doctorants

BEHR Valentin

photo VB

Doctorant en science politique

MISHA,
5 Allée du général Rouvillois
CS50008
67083 Strasbourg cedex
valentin.behr@gmail.com

Sujet de thèse

« Le passé comme source de légitimité politique. L’instrumentalisation de l’histoire en Pologne depuis 1945 », co- direction Yves Déloye et Vincent Dubois.

Axes de recherche

Mots-clés: Sociologie politique ; Sociologie historique du politique ; Usages politiques du passé ; Sociologie des intellectuels et des élites.


Choix de publications

Articles dans des revues à comité de lecture :

“Historical policy-making in post-1989 Poland: a sociological approach to the narratives of communism”, East European Politics and Societies, vol. 18, Issue 1, 2017, p. 81-95.

« Genèse et usages d’une politique publique de l’histoire. La "politique historique" en Pologne ». Revue d’études comparatives Est-Ouest, vol. 46, n° 3, 2015, p. 21-48.

(Avec Sébastien Michon), « Les facteurs sociaux des carrières politiques des femmes ministres : une féminisation en trompe-l'oeil », Genèses, n° 96, 2014, p. 132-156.

(Avec Sébastien Michon), “The Representativeness of French Cabinet Members in the Fifth Republic: a Smokescreen?”, French Politics, vol. 11 (4), 2013, p. 332-355.

« Historiens militants ou historiens de bureau ? Les producteurs du récit historique officiel à l’Institut de la mémoire nationale », Revue d’études comparatives Est-Ouest, vol. 42, n° 4, 2011, p. 5-35.

 

Autres articles :

(Avec Sébastien Michon), « Crépuscule des technocrates et progression des collaborateurs politiques. Une analyse renouvelée des filières d’accès au gouvernement », Working Papers du CESSP, n° 2, juin 2015, 40 p.

« Le ministère de la mémoire », La Vie des idées, 11 avril 2014. English version: « The Ministry of Memory », Books and Ideas, 27 November 2014.

 

Chapitres d'ouvrages :

(avec Sébastien Michon), « Les alternances politiques : rupture ou continuité dans le recrutement du personnel politique ? Enquête sur les membres des gouvernement français (1986-2012) », in Philippe Aldrin et al. (dir.), Politiques de l’alternance. Sociologie des changements (de) politiques, Bellecombe-en-Bauges, Editions du Croquant, 2016, p. 113-137.

(avec Sébastien Michon), « Les cabinets sont-ils une pépinière de futurs ministres ? Retour sur les transformations des filières d'accès à la profession politique sous la Ve République », in Jean-Michel Eymeri-Douzans, Xavier Bioy et Stéphane Mouton (dir.), Le règne des entourages. Cabinets et conseillers de l'exécutif, Paris, Presses de Sciences Po, 2015, p. 503-525.

(avec Sébastien Michon), « La progressive imposition d’un impératif de "représentativité" dans le recrutement des membres de gouvernement », in Alice Mazeaud (dir.), Pratiques de la représentation politique, Rennes, PUR, coll. Res Publica, 2014, p. 35-50.

 


Choix de Communications

« Le parti Droit et Justice (PiS) et l'héritage de Solidarnosc », séminaire du Groupe de recherche Elections et Partis, IEP de Grenoble, 27 avril 2016.

« Les conditions sociales de production des savoirs historiens sur la période 1939-1989 en Pologne (fin des années 1950 - années 2010) », séminaire « L’aire postsoviétique/l’ère postcommuniste au prisme des sciences sociales », Paris, ENS Jourdan, 11 mars 2016.

« Importation et usages de la notion de "totalitarisme" dans l'historiographie polonaise de la période 1939-1989 », journée d'études du GDR « Connaissance de l'Europe médiane », Bibliothèque Nationale Universitaire de Strasbourg, 29 janvier 2016.

(avec Sébastien Michon), « Sociologie politique des ministres de la Ve République », séminaire « Pouvoir et rapports de domination », Paris, Centre européen de sociologie et de science politique, 7 avril 2015.

« Ecrire l’histoire de l’autoritarisme en Pologne », Journée doctorale du GDR « Connaissance de l’Europe médiane », Paris, Institut d'études slaves, 20 mars 2015.

(avec Sébastien Michon), « Les conséquences de la défaite électorale sur les carrières politiques des vaincus. Le devenir des ministres français », Colloque "Here's to the losers. Une sociologie politique de la défaite électorale", Université libre de Bruxelles (CEVIPOL), 16-17 octobre 2014.

“The writing of the (political) history of Communism in Poland”, colloque “The memory of Communism in Europe: actors, norms, institutions”, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, 15 mai 2014.

(avec Sébastien Michon), « Les femmes membres de gouvernement : ouverture du recrutement politique ou reproduction des élites politiques ? », Congrès de l'Association Française de Sociologie, Réseau thématique 42 « Sociologie des élites », Université de Nantes, 2 septembre 2013.

(avec Sébastien Michon), « La division du travail gouvernemental : logiques de distribution des portefeuilles et carrières gouvernementales », Congrès de l'Association Française de Science Politique, Section thématique 36 « La division du travail exécutif. Distribution, différenciation et appropriation des postes exécutifs », IEP de Paris, 10 juillet 2013.

« Un passé qui ne passe pas ? Retour sur la genèse et les enjeux contemporains de la "politique historique" en Pologne », Colloque Après le post-communisme : dépasser la dichotomie européanisation vs. tournant autoritaire, Sciences Po Paris (CERI), juin 2013.

“The Past as a source of political legitimacy: Sociology of the Field of Polish Historians”, PhD Training School of the COST Action “In Search for Transcultural Memory in Europe”, Université de Copenhague, 15 mai 2013.

(avec Sébastien Michon), « Les filières d'accès au gouvernement français (1986-2012) : les apports de l'analyse de données », 5e congrès du réseau des associations francophones de science politique, Luxembourg, avril 2013.

(avec Sébastien Michon), « Quels profils pour quels postes ? La prise en compte de l’impératif de « représentativité » dans le recrutement des membres de gouvernement », colloque « La représentation politique en question », Centre Emile Durkehim et CESSP-CRPS, IEP de Bordeaux, 4-5 avril 2013.

(avec Sébastien Michon) « The representativeness of French Members of government of the Fifth Republic », séminaire « Is representative democracy in « crisis » ? », Université Paris-1 Sorbonne, 14 décembre 2012.

« Acteurs et lieux de production de l’histoire du communisme en Pologne », séminaire « Pénalisation et criminalisation des expériences autoritaires en Europe », co-organisé par Laure Neumayer et Frédéric Zalewski, Université de Nanterre, 29 novembre 2012.

"Les historiens polonais entre transformations de l'espace académique et recompositions du jeu politique", Journée d'études "Humboldt dans tous ses Etats. Les transformations des espaces académiques centre-est européens depuis 1989, entre dynamiques endogènes et transferts internationaux", EHESS (CERCEC), 10 mai 2012.

(avec Maryse Ramambason) "History, Memory and Politics in International Relations : the cases of Poland and Russia", ASN 2012 World Convention, Columbia University, 19-21 avril 2012.

(avec Sébastien Michon) « Les alternances : rupture ou continuité dans le recrutement du personnel politique ? Enquête sur les membres des gouvernements français (1986-2011) », Colloque « (re)Penser les alternances en science politique. Pour une sociologie politique des alternances au pouvoir », Université de Nice, décembre 2011.

"L'élaboration et la mise en oeuvre d'une politique symbolique en Pologne : l'Institut de la mémoire nationale (1999-2011)", congrès de l'AFSP, section thématique 50 "Les politiques symboliques existent-elles ?", Université de Strasbourg, 31 août-2 septembre 2011.