Flux RSS

Flux RSS

Home
Accueil   >   Dernières parutions : Repenser la transition énergétique. Un défi pour les sciences humaines et sociales

Repenser la transition énergétique. Un défi pour les sciences humaines et sociales

Vincent Baggioni, Céline Burger, Joseph Cacciari, Marie Mangold (dir.),

Presses universitaires de Rennes,  Rennes, coll. « Espace et territoires », 2019, 272 pages
ISBN : 9782753578081

Lien vers le site de l'éditeur.

Présentation de l'éditeur

Cet ouvrage a pour ambition d'interroger les processus de transition énergétique sans céder à une approche normative ou institutionnelle. Le volume s'appuie pour cela sur une approche pluridisciplinaire du thème de la transition énergétique. Il aborde successivement les fondements intellectuels et politiques de l'idée transition énergétique ; la fabrication des instruments économiques et politiques qui lui sont liés ; enfin les dimensions socio-historiques et spatiales de sa mise oeuvre.
Cet ouvrage est le résultat d'un long processus de sélection et de réécriture des contributions et d'apports de textes originaux. Ce processus éditorial permet en conclusion d'aboutir à des propositions concrètes qui se veulent utiles pour ré – examiner l'idée de " transition énergétique " comme n'importe quel autre objet des sciences humaines et sociales : par une approche réflexive et socio-historique, loin des passions politiques et des intérêts économiques du présent.

Table des matières

  • Introduction
    • Le mot d’ordre de « transition énergétique » : un enjeu de recherche pour les sciences humaines et sociales
      Vincent Baggioni, Céline Burger, Joseph Cacciari et Marie Mangold
  • Première partie. (Ré)interroger la notion de transition énergétique dans son contenu et son histoire
    • Introduction de la première partie, Christophe Bouneau
    • À quelles conceptions du politique les transitions énergétiques engagent-elles?, Rémi Zanni
    • Archaïsme versus modernité ? Controverses autour de la place du charbon dans la politique énergétique et dans la société française (années 1950-années 1980), Marion Fontaine
    • L’évidence du bâtiment énergétiquement performant : genèse d’une construction politique ambiguë, Julie Neuwels
    • Les habitudes et leurs créatures, Elizabeth Shove
  • Deuxième partie. La résistible ascension des instruments de la transition énergétique
    • Introduction de la deuxième partie, Philippe Hamman
    • Approche critique des scénarios technico-économiques de la transition énergétique, Gilles Debizet et Stéphane La Branche
    • Les tarifs d’achat, un instrument de transition ? Le cas du photovoltaïque, Béatrice Cointe
    • Le développement de l’énergie solaire en Tunisie : pilotage par les instruments et résistance à la transition énergétique, Laurence Rocher et Éric Verdeil

 

  • Troisième partie. La transition énergétique dans le rapport global-local
    • Introduction de la troisième partie, François Mancebo
    • Hydrocarbures non conventionnels et territoires : (més)usages locaux de la transition énergétique, Sébastien Chailleux
    • Le lithium andin entre enjeux globaux et attentes locales : chronique d’un malentendu, Audrey Sérandour et Géraud Magrin
    • Financement participatif d’un parc éolien, un consensus en demi-teinte, Caroline Mazaud et Geneviève Pierre
    • L’influence des rapports sociaux localisés sur les formes d’organisation de la filière de méthanisation, en Allemagne occidentale et orientale, Paul Jutteau

 

  • Quatrième partie. Perspective et conclusion
    • Perspective. Transition énergétique et dialogue entre disciplines scientifiques. Les Alliances de coordination de la recherche ANCRE et ATHENA, Fanny Bazile, Suzanne De Cheveigné, Olivier Labussière, Sandra Laugier, Elisabeth Le Net, Alain Nadaï et Françoise Touboul
    • Conclusion. Propositions pour sortir d’une approche normative et institutionnelle de la transition énergétique, Joseph Cacciari et Marie Mangold