Flux RSS

Flux RSS

Home
Accueil   >   Agenda & Brèves   >   Agenda : Cycle de conférences "Production, conservation, subversion de l’ordre hiérarchique et du commandement" - 3e séance

Cycle de conférences "Production, conservation, subversion de l’ordre hiérarchique et du commandement" - 3e séance

May 15, 2020
From 09:30 until 12:30
MISHA - Salle Amériques

Hiérarchie et commandement au quotidien.

Mathias Thura (Université de Strasbourg – SAGE) – « Hiérarchie, commandement et discipline au quotidien. L'obéissance en régiment comme relations de travail ».

Résumé : Faire obéir ne va pas de soi, même au sein d'une troupe de combat. Souvent considérées comme l'un des prototypes de l'institution totale, les armées sont réputées être des univers fondés sur un ordre hiérarchique vertical implacable et une obéissance docile et servile des soldats. Or, l'observation des interactions entre soldats et des relations de travail quotidiennes au sein d'une section révèle au contraire les contraintes, les interdépendances et les résistances en jeux dans la conduite ordinaire du commandement et dans la production de la discipline des soldats professionnels. La discipline militaire, loin de s'imposer de façon descendante, apparait-elle aussi comme le produit d'un ordre négocié au sein des enceintes régimentaires. Afin de "démilitariser" la question, on proposera donc ici de réinscrire et de relire le commandement et la discipline dans la division du travail et dans les relations sociales qui unissent et opposent les soldats professionnels appartenant à une même unité.

Fabien Brugière (Université de Strasbourg – SAGE) – « Le commandement par l'algorithme : contrôle numérique, dépendance économique et résistances des chauffeurs des plateformes ».

Résumé : Les plateformes numériques ont conquis le marché des transports en se spécialisant dans l’intermédiation entre offre et demande de services. Ces firmes ont ainsi élaboré un modèle organisationnel hybride, entre organisation et marché, qui leur permet de capter la valeur ajoutée et de minimiser leurs risques productifs, tout en se présentant sous la forme horizontale d’un réseau d’échanges niant hiérarchie et commandement. Le recours à une main d’oeuvre indépendante, légitimé par un discours de l’entrepreneuriat et de la flexibilité, définit une relation d’emploi de nature marchande dont l’asymétrie constitue un puissant de mobilisation au travail. Par ailleurs, le dispositif de l’application mobile dote les plateformes d’un pouvoir d’organisation fondé sur la surveillance, l’évaluation et la gamification. Ces modalités de commandement suscitent chez les travailleurs des résistances qui prennent la forme de fraudes, de transgressions et la fidélisation d’une clientèle personnelle.