Flux RSS

Flux RSS

Accueil
Accueil   >   Manifestations scientifiques   >   Culture scientifique   >   Projections / Rencontres / Débats

Projections / Rencontres / Débats

« Folie et société, mises en image » - cycle de projections-rencontres

Le Département d’Histoire des sciences de la Vie et de la Santé (DHVS) de la Faculté de médecine de l’Université de Strasbourg et l’association Vidéo Les Beaux Jours  présentent

« Folie et société, mises en image » - cycle de projections-rencontres

conçu par Joël Danet et Marianna Scarfone, DHVS, Université de Strasbourg

Comment la maladie mentale est-elle vécue et perçue par la collectivité, par les usagers, par les professionnels ?
Quelles approches médicales et sociales adopter pour sa prise en charge ?
Un regard d’hier et d’aujourd’hui sur des enjeux toujours d’actualité.

Lieu : Maison de l’image (31 rue Kagreneck 67000 Strasbourg)

Deux rendez vous :

Mercredi 13 juin à 19 h
En présence de Nicolas Janaud, Psychiatre
"Le Psychotique dans la ville"
Eric Duvivier, 1973, 25′, Laboratoire Squibb – Science Film
"L’Usager dans la communauté"
Nicolas Janaud, 2017, 38’, Pipo Kamp
En 1973, dans « Le psychotique dans la Ville », Eric Duvivier sonde l’avis de riverains de l’hôpital psychiatrique Le Vinatier de Lyon à propos de la sortie des malades pour des soins externalisés. En 2017, 45 ans après, dans le même environnement, Nicolas Janaud, psychiatre à l’Hôpital Saint-Jean de Dieu, réalise « L’Usager dans la Communauté ». Ce film réinterroge les représentations sociales de l’univers de la maladie psychiatrique, dans une vision globale de la Santé Mentale.

Jeudi 14 juin à 19 h
En présence d'Isabelle von Bueltzingsloewen, Professeure en Histoire de la santé à l'Université Lyon 2
"Portrait d’un psychiatre"
Igor Barrère et Pierre Desgraupes, 1970, 64’, INA (ORTF)
Dans sa voiture qui l’emmène à l’hôpital où il travaille, un psychiatre, chef de service, nous parle de la psychiatrie au quotidien. Comment approcher le malade qui a pris la fuite ? Manière policière, ou libérale ? Comment considérer le symptôme, jusqu’où le tolérer ? Une passionnante enquête sur la prise en charge des malades.

Avec le soutien de l’ERC BodyCapital / EU Horizon 2020, Grant No 694817

Projections-rencontres Le nom des 86

  • Le nom des 86
    Projection du film d’Emmanuel Heyd et Raphaël Toledano (Dora films) suivie d'un débat animé par Christian Bonah, en présence de Raphaël Toledano,
    Mer 29 mars 2017, 19h Grand amphithéâtre de la faculté de Médecine Strasbourg
    Description
    86 Juifs sélectionnés au camp d’Auschwitz sont déportés à l’été 1943 au camp de Natzweiler-Struthof où une chambre à gaz a été spécialement aménagée pour les tuer. August Hirt, directeur de l’Institut d’anatomie de Strasbourg, souhaite constituer une collection de squelettes juifs, pour garder trace de cette « race » qui « incarne une sous-humanité repoussante, mais caractéristique »*. Comment ce sinistre projet a-t-il vu le jour ? Que sont devenus les 86 Juifs gazés pour cette collection anatomique ?
    Sur les lieux du crime, experts, témoins et acteurs de la mémoire font le récit d’un des plus tragiques épisodes de la Seconde Guerre mondiale, emblématique de la Shoah et des dérives de la science sous le nazisme, tout en questionnant la difficile mémoire du crime et ses implications éthiques. Mais cette histoire, c’est aussi et surtout le combat d’un journaliste allemand pour redonner une identité à ces hommes et femmes réduits à une liste de matricules. L’inlassable quête pour retrouver le nom des 86.
    * selon les mots employés par August Hirt. » (source : www.lenomdes86.fr)